Le point sur la situation à Shanghai

Cela fait près de deux mois que les 25 millions d’habitants de Shanghai subissent le chaos d’un confinement strict. Depuis, la mégalopole vit des jours difficiles, des millions d’habitants font face à des problèmes d’approvisionnement en nourriture. Face aux mécontentements qui se multiplient, selon l’agence de presse étatique Xinhua, Pékin ne remet pas en cause sa stratégie de zéro Covid, toutefois il a décidé d’autoriser la réouverture progressive des centres commerciaux et des marchés aux légumes de la capitale économique chinoise. C’est une bonne nouvelle pour les habitants totalement épuisés par ce confinement drastique.

Face au variant très contagieux Omicron, pour faire baisser le nombre de cas dans la capitale économique du pays Shanghai, Pékin continue à placer tout son espoir dans la stratégie inefficace du zéro Covid. Même si le service de santé municipal annonce une baisse des cas de contamination, avec près de 90% des cas asymptomatiques, les autorités continuent à paralyser la ville. Ce confinement gigantesque se fait sans ménagement sur l’ensemble de la population. Une situation inquiétante qui impacte sur l’économie du pays. La stratégie très stricte du zéro covid menace les chaînes d’approvisionnement dans tous les secteurs. Presque tous les grands ports du pays fonctionnent au ralenti. Malgré la colère de la population, Xi Jinping tient à rassurer ses compatriotes: « la persévérance apportera la victoire…nous devons respecter la rigueur scientifique, la stratégie de zéro Covid. »

Réouverture progressive des centres commerciaux et des marchés

La politique de zéro Covid a mis les 25 millions d’habitants de Shanghai dans une situation complexe et frustrante pendant presque deux longs mois. Hormis le fait de ne pas pouvoir sortir, ils ont fait face à une forte pénurie de nourriture. Les supermarchés sont fermés, les livraisons de nourriture à domicile sont drastiquement réduites à cause du manque de livreurs suite aux mesures prises par la municipalité. Une situation qui pousse les Shanghaiens à bout.

Sur les réseaux sociaux, nombreux font part de leur frustration et de leur colère. Les réseaux sociaux sont  vite inondés de commentaires critiques sur la situation, mais rapidement censurés par le parti.

Depuis quelques semaines, les cas d’infection quotidiens ont beaucoup baissé. Face à cette situation, les autorités ont décidé d’assouplir les restrictions. Elles ont décidé d’autoriser la réouverture progressive des commerces à Shanghai depuis le lundi 16 mai selon l’agence de presse étatique Xinhua.

“Shanghai a vigoureusement encouragé l’ouverture des points de vente et le retour du personnel afin de garantir l’approvisionnement en produits de première nécessité”, a déclaré le vice maire de la ville, Chen Tong, lors d’un point de presse. Il a annoncé une réouverture « par étapes » des commerces.

Les grands magasins, les centres commerciaux, les supermarchés, les magasins de proximité, les pharmacies pourront donc reprendre leurs activités d’une « manière ordonnée », relate l’agence de presse Xinhua. En ce qui concerne les marchés aux légumes et les salons de coiffure, ils vont rouvrir leurs portes à partir de cette semaine.

Avec l’assouplissement des restrictions, selon l’agence de presse chinoise, le nombre de points de vente commerciaux opérant dans la métropole était passé de moins de 1 400 à 10 625. Par ailleurs, les commandes de livraisons quotidiennes ont aussi augmenté, car elles ont atteint 5 millions d’unités.

Il faut rappeler que le confinement total de la capitale économique chinoise n’a pas uniquement provoqué des problèmes d’ordre social. Il a aussi généré des blocages dans plusieurs secteurs d’activité.

En effet, en raison des restrictions et à cause de la perturbation des chaînes d’approvisionnement, les plus grands centres de construction automobile chinois comme General Motors Co, SAIC Motor Corp et Volkswagen AG ont dû mettre en arrêt leur production. L’usine de Tesla inc. à Shanghai a par exemple arrêté ses activités depuis le 28 mars. Selon un rapport du gouvernement publié l’année dernière, la ville comptait 61 090 entreprises à capitaux étrangers.

La politique zéro Covid toujours maintenue

La levée des restrictions sanitaires dépendra du nombre de nouvelles contaminations. Les autorités visent le « zéro contamination en société ». Autrement dit, la levée des mesures de confinement est uniquement possible lorsqu’il n’y a aucun cas positif enregistré pendant trois jours, en dehors des lieux de quarantaine. Les autorités estiment que cela pourrait être possible à la « mi-mai ».

Notons que le nombre de cas d’infections a beaucoup diminué ces derniers jours. Dimanche, on a recensé 1369 nouvelles contaminations contre plus de 25.000 à la fin du mois d’avril. Cela dit, dans plusieurs quartiers de Shanghai, les restrictions sont encore sévères. A Pékin, même si les autorités se montrent particulièrement rassurantes, les habitants de la capitale chinoise redoutent le même scénario que celui imposé à Shanghai. 

En effet, plusieurs quartiers de la ville sont actuellement confinés et des lieux publics sont fermés. Dans le district de Chaoyang qui abrite plusieurs multinationales, les habitants sont obligés d’opter pour le télétravail.

En somme, la stratégie « zéro Covid »  engendre de nombreuses perturbations, étant donné que la circulation des personnes et l’approvisionnement en termes de produits sont restreints. Cette stratégie imposée par Pékin menace les marchés nationaux, voire mondiaux.

Les dossiers d'Aventin

Retrouvez les dossiers de référence de Laurent Aventin sur le COVID et la vaccination, pour enfin être informé clairement et avec rigueur sur la situation
ESSENTIEL

Encore + de confidentiels et d'impertinence ?

Le fil Telegram de Rester libre ! est fait pour ça
23 Shares:
4 commentaires
  1. Cherchez une explication politique ou éventuellement économique.
    Le sanitaire n’a rien à voir à l’affaire.
    Les cas, les malades, les morts (?) sont totalement insignifiants dans cette capitale de 26 millions d’habitants.

    1. J’avais pensé à un apeurement des autorités chinoises après les révélations russes sur les recherches biotechnologiques américaines en Ukraine sur des virus ciblant l’ethnicité, car des chercheurs insistent sur le fait qu’Omicron ne serait pas un variant direct de Sars Cov 2.
      Mais en fait, peut-être le gouvernement chinois a-t’il choisi, par le biais d’une fragilisation des chaînes d’approvisionnement internationales, de soutenir les Occidentaux dans leurs efforts à ruiner effectivement leurs économies.
      Un geste d’encouragement en somme !

  2. Concernant la Chine, le confinement “lourd” est sur la zone Shanghai. C’est la partie portuaire qui bosse le plus avec l’occident et où sont implantées pas mal de succursales taïwanaises et donc de citoyens de cette île. J’oserais dire que les chinois du PCC passent plein de messages. La couverture Covid limite l’ensemble des échanges commerciaux (de l’ordre d’un bateau sur 5 suivant les infos complotistes) et fout le merdier (financier) dans les transports, type les bateaux et les conteneurs, déjà pas mal bordélique avec les 2 ans de covidémence. Ensuite les Taïwanais sont des otages par défaut et de leurs citoyens et de leurs intérêts économiques. Donc devrait les aider à se calmer avec les US. Ensuite encore, cela permet au PCC de redéployer de manière masquée leurs échanges format BRICS ou OCS en prévision du déconfinement et de la suite du bras de fer OTAN-US/Russie. Enfin, de montrer aux occidentaux que les mesures très militarisées à fond comme envisagent de le faire le camp du bien dans les mois à venir pour cause de “nouveau” variant ne sont pas simples dans des environnements non homogènes (ie l’UE) et que les sanctions démesurées envers le camp du mal pourrit tout. ll n’est pas impossible en plus que les chinois en aient profité pour interpeller et garder sous cloche tout un tas d’infiltrés (type 5ème colonne CIA ou consort) durant les ramassages pour “traitement” dans cette zone très internationale. Mais bon, je délire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer