Vaccin Covid-19 Valneva : accord de règlement à l’amiable avec le gouvernement britannique

OXFORD, UK – February 2020: Valneva biotech logo with a covid vaccine vial

Mercredi, le fabricant de médicaments français Valneva avait annoncé avoir trouvé un accord à l’amiable avec le gouvernement britannique, concernant la résiliation du contrat de fourniture de son vaccin candidat contre le Covid-19 (VLA2001).

Pour rappel, en septembre 2021, le gouvernement britannique avait annulé une commande de 100 millions de doses du vaccin Valneva, un contrat de 1,4 milliard d’euros. Il a accusé le fabricant de vaccin d’avoir manqué à ses obligations. Cela a provoqué la chute des actions du fabricant français de médicaments. Valneva est le premier et seul candidat vaccin à virus inactivé qui fait l’objet d’une évaluation en Europe.

Un accord résolvant un grand nombre de questions

Mercredi 15 juin, Valneva a annoncé officiellement qu’elle a conclu un accord à l’amiable concernant la résiliation du contrat avec le Royaume-Uni (HMG). Cette convention a permis de résoudre différentes questions concernant les obligations des deux parties.

Dans ce communiqué, Valneva a expliqué que :« l’accord de règlement à l’amiable résout certains points relatifs aux obligations de Valneva et de HMG suite à la résiliation de l’accord de fourniture et en clarifie également d’autres figurant dans l’accord relatif aux essais cliniques de VLA2001 au Royaume-Uni, qui lui reste en vigueur ».

La société de biotechnologie a accepté de résilier le contrat pour des raisons de commodités. L’accord établi permet aussi de résoudre les questions concernant les essais cliniques du vaccin au Royaume-Uni.

Une éventuelle résiliation du contrat d’achat par la Commission européenne

Rappelons que, la Commission européenne avait conclu avec Valneva un accord d’achat pouvant aller jusqu’à 60 millions de doses de vaccin d’ici à 2023. Mais le processus d’autorisation a connu nombreuses phases de report par le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA dans le cadre de la revue réglementaire de son vaccin à virus inactivé.

En effet, mi-mai 2022, le laboratoire franco-autrichien avait reçu un avis d’intention de résiliation du contrat d’achat anticipé du vaccin Covid-19 VLA2001 de la part de la Commission européenne.

Le contrat stipule que Bruxelles peut le résilier si VLA2001 n’a pas reçu une autorisation de mise sur le marché de l’EMA au plus tard le 30 avril 2022. Or à ce jour, la société de biotechnologie n’a toujours pas reçu le précieux sésame.

Cette annonce a fait chuter de 20% les cours de la société en Bourse. Par ailleurs, Valneva a déclaré qu’elle a proposé un plan de redressement après la réception de cette notification.

A noter que Valneva a aussi signé un accord pour l’utilisation d’urgence de son vaccin au Royaume de Bahreïn pour la fourniture d’un million de doses.

About Post Author

9 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer