Quelques commentaires sur ma garde à vue, par Eric Verhaeghe

Ma garde à vue s'est terminée hier. Je vous livre ici la vidéo qui sera le seul message que je consacrerai à cette affaire de cornecul, qui est une tentative d'intimidation du pouvoir parmi d'autres. Elle n'a aucun intérêt.

Mes amis, nous sommes dans un combat politique où la sensiblerie ne doit pas avoir de place. Vous avez tous une formidable énergie. Conjuguez-la à celle des autres résistants pour mettre la caste en échec et rétablir la démocratie. Nous sommes différents, mais nous avons un objectif commun. 

About Post Author

174 Shares:
33 commentaires
  1. Ravie de votre retour ! je discutais hier avec des internautes de votre GAV, et je leur disais que je plaignais l’officier de justice qui serait votre interlocuteur … et je suis ravie que vous le confirmiez aujourd’hui. Vous ne lâchez jamais rien et nous non plus ! Cette GAV se transforme en GAFFE pour ceux qui l’on provoquée 🙂
    Au plaisir toujours renouvelé de vous lire ou de vous écouter.

  2. Tout comme vous avez fait un petit guide au sujet de la surveillance numérique ,
    quelques bonnes indications sur la conduite à tenir quand on se trouve en garde à vue seraient bienvenues,
    et surtout bravo et bon retour parmi nous

    Répondre moderated
  3. Tenter, braver, persister, persévérer, s’être fidèle à soi-même, prendre corps à corps le destin, étonner la catastrophe par le peu de peur qu’elle nous fait, tantôt affronter la puissance injuste, tantôt insulter la victoire ivre, tenir bon, tenir tête ; voilà l’exemple dont les peuples ont besoin, et la lumière qui les électrise.
    [ Victor Hugo – Les Misérables ]
    Courage & Fraternité Eric

    Répondre moderated
      1. La Revue de Presse et d’opinions dont je suis le rédacteur partage régulièrement depuis des années vos textes et vos articles. Merci de votre engagement pour la liberté d’expression et la liberté tout court. Au plaisir de vous rencontrer au banquet ” Restez libre” à la fin du mois .
        Emilio Pagura

        Répondre moderated
    1. Contrairement à Facebook, Twitter et les autres, Telegram est une plateforme qui par principe refuse la censure. C’est pourquoi de plus en plus de nos amis contrariens s’expriment maintenant sur Telegram.
      Vous y trouverez des infos qu’il n’y a nulle part ailleurs.
      Revers de la médaille, il y a aussi des pub “non conventionnelles” pour des faux papiers, etc… Un ami à moi y a acheté un faux passe vaccinal qui lui a donné toute satisfaction…

      1. Micron a donné la nationalité 🇫🇷 à Pavel Durov, propriétaire russe avec son frère Nikola de VK et Telegram en août 2021…
        Une manière de contrôler?…

        Répondre moderated
  4. Eric, courage, la caste mondialiste, communiste et capitaliste de connivence, montre là son vrai visage. Nul besoin de rappeler maintenant que le combat ne s’arrêtera pas et ira jusqu’à la condamnation à mort par contumace du Général De Gaulle. Ce qui signifie qu’il va falloir s’externaliser d’un pays dont le régime politique est devenu fasciste, puisqu’il s’agit des mêmes forces en présence qu’en 1940, sous une forme différente mais dont les oppositions frontales idéologiques sont de même nature. Préparons-nous donc au pire, je le sais déjà depuis plus de 20 ans après avoir subi des curées professionnelles de même ordre. On aurait pu penser que les sbires de type socialiste auraient eu de la pitié. Non, jamais, ils vont jusqu’à la mise à mort, le fascisme est leur vraie nature. Après, il faut s’organiser pour survivre et passer outre, les temps sont durs mais la vérité finit toujours par l’emporter. Ils ne gagneront pas. Mon grand-père a fait trois mois de prison à Alençon pour insubordination contre des gradés nazis, je connais la musique.

    1. J’irai même plus loin. C’est un honneur, que dis-je, une reconnaissance de la valeur comme signe distinctif remarquablement objectif, de faire partie des ennemis de ce régime fasciste, et à ce titre référencé dans les listings des gens dangereux “ou terroristes” (selon leur point de vue) tels que l’avaient défini le pouvoir pétainiste collaborationniste avec le nazisme. Car cet ancien régime est le système racinaire du régime actuel en exercice, avec toutes les circonvolutions qu’on explique ici en permanence : naissance sous le boisseau conjugué du pétainisme et du soviétisme, de la même manière que le Pacte Germano-Soviétique parla évidemment beaucoup plus de l’ontologie du socialisme et du communisme et de leur partage des convictions profondes avec le nazisme, “même si les moyens différèrent”.

      Donc, fier d’être sur les listes des Renseignements Généraux, il va de soi que c’est une Croix de Lorraine avec Palmes de la Résistance.

      Dans ces entrefaites, il parait que le crétin-chef aurait réactualisé l’acronyme du CNR dans un Conseil National de la Refondation, qui plus est présidé par l’ineffable Bayrou des Pyrénées, mauvais patou pointant désormais pour son curriculum vitae et l’histoire de France dans toutes les mauvaises combinatione du pouvoir…

      On connait les mots célèbres de Goebbels “plus c’est gros, plus ça passe”.

      Ce qui ne fait plus aucun doute, c’est que le crétin-sommital a octroyé, avec l’appui et la sympathie du sommet de l’Europe et de leurs sbires du Nouvel Ordre Mondial, des sommes pharaoniques au régime politique ukrainien, dont la nature nazie ne fait plus aucun doute.

      Montre-moi tes amis, je te dirai qui tu es !

      Après, les forces de l’ordre doivent choisir. Ou elles sont dans le camp des 5.000 à 9.000 policiers et gendarmes français qui procédèrent à la Rafle du Vel’d’Hiv’… Ou elles s’y opposent en choisissant le Peuple… A l’instar de la tentation de Faust, au carrefour, il y a deux chemins, deux directions. A eux de choisir le bon pour ne pas humilier, pour un siècle supplémentaire sous la honte, leur corps d’appartenance.

      Pour aller en prison, il faut avoir commis un crime. En est-ce un de lutter contre le fascisme des ordures mondialistes malthusiennes et eugénistes alliés aux néo nazis du Nouvel Ordre Mondial ?

      1. Je rajoute une mention à mon accusation ci-dessus. Je voulais rappeler que le régime nazi (tous les régimes totalitaires, fascisme, communisme, stalinisme, maoïsme, fascisme quasiment tous marxistes-léninistes) abominent comme les Anciens Régimes les libres penseurs, les martyrisent, les ostracisent, les vouent aux enfers et aux bûchers dont ils sont les maîtres d’œuvres : Jésus Jean-le-Baptiste et Pierre ses apôtres, Jacques de Molay, Jeanne d’Arc, Giordano Bruno, etc. et tant d’oubliés sur la liste des réprouvés assassinés pour la liberté de conscience et d’expression. Aujourd’hui, par un sordide retour de l’Histoire, les nazis ont récupéré les postes clés, ils s’associent avec des milices allogènes dont la culture millénaire adule Mein Kampf, pour faire régner la terreur, et on met au chômage et on rompt les contrats des artistes et intellectuels russes qui ne sont en rien responsables des agissements, quoi qu’on en pense, du Kremlin. Ce n’est pas pour effrayer, mais il y a de quoi l’être quand on remarque les similitudes qu’on vécu les artistes et intellectuels, les juifs dès le début des années 1930. Le crétin au toupet insolent coche toutes les cases.

        Répondre moderated
        1. Dire de Jésus ou de Jean le Baptiste qu’ils sont assimilables à des libres penseurs n’est certainement pas ce que vous voulez dire ! Et le coup des années 30 me semblent un peu éculé. A cent ans de distance, comparaison n’est pas souvent raison. Il faut faire un pas.

          1. Malheureusement, alors que l’Histoire semble faire évoluer l’humanité par l’outil et la technologie, la psyché des humains en est resté au cerveau limbique, fait de prédation et d’instincts animaux, et c’est cela qui nous conditionne avant toute culture, qui n’est qu’un vernis. Laissez un terrain en jachère dix ans, il retourne aussitôt à l’état sauvage. L’esprit humain est assimilable à une terre, cultivable si on la travaille constamment, sauvage si on ne fait rien. Il faut que l’humain cesse de se croire au dessus du vivant, il doit arpenter constamment son for intérieur pour pouvoir découvrir les zones d’ombres cachées derrière l’éducation. Alors seulement nous connaissons nos limites entre la bête et le civilisé.

            D’ailleurs, pour avoir émis l’hypothèse – pour l’instant martingale gagnante de la part des pouvoirs liés au Nouvel Ordre Mondial ou Gouvernement Mondial de type néo nazi puisqu’il cherche à réduire la population industriellement, enlevez vos œillères de luxe et regardez le réel ! – qu’on pourrait faire de l’humanité un troupeau bêlant emmené de force à abattoir lors de l’épisode Covid et la vaccination mengeléenne, il faut avoir une conception prosaïquement vétérinaire de l’humain. C’est tout. Davos et les schwabiens croient vivre dans une dystopie de type Soleil Vert, l’humanité est pour eux un potentiel financier : engrais, cobayes, nourriture, esclaves, reproducteurs, catégories qu’on déterminera algorithmiquement par des process informatiques et qui donneront des statuts à chacun en fonction du potentiel ADN.

            Seules nos apparentes évolutions morales héritées des conditionnements religieux, et notre apparence civilisée, font que nous ne retournons pas à l’état de bêtes.

            Mais en Ukraine, on constate immédiatement que la bascule n’est pas loin. Le nazisme et ses horreurs ont été réactivés. Ce n’est pas moi qui commet un Point Godwin, mais les forces en présence toutes seules !

            C’est la raison pour laquelle je pense que les univers mentaux des débuts de l’ère chrétienne sont pour notre cerveau encore primitif, quoi qu’on dise, des évènements d’avant hier. Dès lors, dans cette conception du temps, les événements des années 1930 se sont passés il y a un quart d’heure, les réflexes ont autant d’immédiateté que ceux d’une cour d’école : c’est pas moi c’est lui, M’sieur ! Il ne faudrait pas se bercer d’illusions en pensant qu’une à deux générations générations effacent les névroses antérieures, car nous les recevons en héritage. Mille ans, c’est très court pour l’évolution de la psyché, malgré le volontarisme et l’individuation… Nous sommes malheureusement le produit de notre ADN, de notre histoire personnelle, de notre éducation, de notre lignée. Nous ne sommes pas des être ex nihilo. Comme l’énonce la formule astrophysicienne, dans l’histoire de l’humanité (7 millions d’années aux dernières nouvelles), notre ère n’a que l’épaisseur d’une feuille de papier. 100 ans, c’est donc le dixième de l’épaisseur d’une feuille de papier.

  5. Dans la tempête d’injonctions et de faux semblants que nous traversons, votre tranquille combativité m’est précieuse. Vous et quelques autres, très peu, maintiennent à flot nos esprits tourmentés. En lisant la nouvelle je me suis inquiété des pressions ou menaces que vous auriez pu subir, de peur bien égoïste de perdre peu à peu par effet de l’intimidation un réel soutien.
    Ce sont des choses complexes et au long cours mais vos propos sont rassurants.
    Je ne suis pour l’instant en mesure de vous témoigner ma confiance par abonnement ou don, je vous laisse ces quelques mots.
    Merci, monsieur Verhaeghe.

    Répondre moderated
  6. Honneur à vous ! Un jour viendra où vous serez récompensé pour votre clairvoyance et la vigueur pleine de finesse de vos analyses. Nous aurons besoin de gens comme vous pour encadrer la refondation de la France et du Monde.

    Répondre moderated
  7. Tant que ça se limite à une GAV qui, si j’ai bien tout compris, n’était pas légale et va donc sans doute donner lieu à des représailles légales (à l’aboutissement incertain, puisque l’ajustice est aussi noyautée que le reste), il n’y a pas péril en la demeure – par opposition, ce qui est plus inquiétant, c’est qu’après l’épidémie de défenestrations surnaturelle qui a eu lieu il y a quelques années dans les grosses banques zaméricaines, il semble qu’il y ait maintenant une résurgence locale avec le vol plané du rejeton du sang pour sang coupable, non-pas que ça change la fesse du monde, puisque ça va relever du fait divers, sauf que ça n’en est pas un (et parions que le prochain “se noiera”).

  8. Bravo Eric.
    L’Europe à court de munitions ; sa facture d’électricité à deux mille milliards d’euros ; blackouts en Californie ; Kali-Yuga de la démocratie bourgeoise ( Daniélou). https://nicolasbonnal.wordpress.com/2022/09/07/leurope-de-la-folle-ursula-est-a-court-de-munitions-sa-facture-de-gaz-la-mienne-et-la-votre-donc-va-monter-de-deux-mille-milliards-deuros-ce-qui-ne-voudra-plus-rien-dire-en-californie-les/

  9. Désolé, mais l’engagement d’Éric Verhaegue ne blesse pas le pouvoir, ce sont juste des pichenettes….un peu trop establissment à mon goût, ce n’est pas avec ça qu’on va faire la révolution…

    Répondre moderated
  10. Pénible, cette GAV, mais la preuve cinglante que dire la vérité gêne RÉELLEMENT le Pouvoir. Toutes les tentatives d’intimidation dont sont systématiquement victimes tous ceux qui osent lever la tête et parler haut et fort contre les mensonges étatiques sont la PREUVE de l’existence de la dictature, quel que soit son déguisement.

    Et puis, on peut légitimement espérer que cette GAV qui a été relayée par beaucoup de médias non meanstream aura le mérite de mieux faire connaître ce site.

    BRAVO ERIC ! Et de tout cœur avec vous !

    Répondre moderated
  11. Votre vidéo n’est t’elle pas reposté sur d’autres plateformes que télégram ? (odysée ou crowbunker par exemple ?)
    Car comme beaucoup, je ne peu pas installer des applications tierces sur mon PC qui appartient a mon employeur (et qui est mon seul accès au net) !

    Si quelqu’un a un lien ce serait cool !

    Répondre moderated
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer