Assouplissement des tests à l’aéroport de Tel-Aviv

Israël a annoncé mettre fin au restrictions Covid-19 à compter de 20 mai. Israël facilite l’entrée aux frontières en assouplissant les tests Covid-19 à l’aéroport de Tel-Aviv. Mais, les étrangers doivent présenter un test négatif avant d’embarquer sur un vol à destination du pays.

Après la détection du variant Omicron fin 2021, comme les États unis et nombreux pays européens, l’Israël a décidé de serrer la vis en ordonnant des restrictions sévères sur tous les voyages aériens. Depuis le 1er mars, Israël, champion du monde de la vaccination, a ouvert ses frontières à tous les touristes, peu importe leur statut vaccinal. En effet, n’en déplaise à l’OMS et aux adeptes du tout vaccinal, comme beaucoup l’avaient annoncé, Omicron a été contagieux, mais peu dangereux. En Israël, avec la baisse du nombre d’infections quotidiennes, le ministère de la Santé a décidé d’assouplir les mesures frontalières au pays , en supprimant les tests obligatoires à l’aéroport Ben Gurion à partir du 20 mai.

Baisse des cas d’infections

Dimanche 8 mai, le ministère de la santé israélien a déclaré officiellement la fin des tests obligatoires à l’aéroport Ben Gurion de Tel-Aviv. Cette nouvelle mesure entrera en vigueur le 20 mai 2022.

Elle a été prise suite aux pressions de la part du public , qui souhaitait mettre fin aux tests dans les aéroports, à la fois chers et  provoqués de longues files d’attente.

Par ailleurs, le pays a également enregistré une baisse des d’infections au Covid-19. Selon les chiffres officiels, le nombre de nouvelles contaminations quotidiennes est passé de 6.000 à moins de 2.000 au cours du mois d’avril.

Notons qu’actuellement, les passagers d’un vol en provenance d’un pays étranger qui arrivent à Ben Guriono seront immédiatement dirigés vers les centres de test PCR installés dans un coin du terminal principal. Ils doivent ensuite s’auto-isoler jusqu’à réception d’un résultat de test négatif. Autrement dit, l’auto-isolement peut durer 12 à 24 heures. À compter du 22 mai, ces mesures restrictives ne seront plus en vigueur.

Un test de dépistage obligatoire

En dépit de ces nouvelles mesures, le ministère de la Santé a toutefois indiqué que les étrangers qui vont embarquer dans un vol à destination d’Israël devront être testés négatifs au Covid avant de monter dans l’avion.

Notons que cette mesure a été supprimée depuis le 1er mars. Mais suite à l’adoption de la nouvelle règle, les autorités israéliennes ont décidé de la remettre en vigueur.

En une année, le nombre de touristes entrés en Israël a largement augmenté. Le pays a accueilli près de 46.000 visiteurs au mois de janvier 2022, contre 7.800 un an auparavant. Mais cela est bien faible, car au mois de janvier 2020, 333.000 touristes ont visité Israël.

Avec la levée des restrictions, la fréquentation touristique pourrait augmenter.  Néanmoins, le Premier ministre Naftali Bennett reste prudent et a déjà annoncé que l’évolution de la situation sanitaire sera surveillée de près.

Les dossiers d'Aventin

Retrouvez les dossiers de référence de Laurent Aventin sur le COVID et la vaccination, pour enfin être informé clairement et avec rigueur sur la situation
ESSENTIEL

Encore + de confidentiels et d'impertinence ?

Le fil Telegram de Rester libre ! est fait pour ça
70 Shares:
1 commentaire
  1. Probablement pour permettre à plus de journalistes d’Al-Jazeera de venir jeter un oeil sur les “troubles” dans les territoires occupés. Il faut bien que les militaires israéliens gardent la précision…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer