L’EMA nourrit le narratif d’une nouvelle vague meurtrière

Les deux sous-variants d’Omicron BA.4 et BA.5 se propagent de plus en plus en Europe. Selon l’agence européenne des médicaments (EMA), ils pourront devenir dominants, ce qui va générer une nouvelle vague de pandémie virulente.

Alors même que la pandémie connaît un étiage à travers le monde. Comme par hasard, on parle de nouvelle vague…le refrain est désormais connu, puisqu’elle revient périodiquement. Classés « variants d’intérêt » par l’OMS, les deux nouveaux sous-variants de la lignée omicron seraient plus transmissibles que la souche originale BA.1. Plus contagieux mais peu virulents, l’Institut national des maladies transmissibles en Afrique du Sud a révélé que ces deux sous-variants d’Omicron ont le pouvoir d’échapper aux anticorps fournis par les vaccins.

Sous-variants préoccupants par l’OMS

Le nombre de personnes infectées par les sous-variants d’Omicron BA.4 et BA.5 en Europe reste encore faible. Hautement transmissibles, ils figurent dans la liste des variants préoccupants par l’OMS (Organisation mondiale de la santé).

Déjà dans un communiqué du 14 mai, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a mis en garde les Etats européens face à ces  « deux lignées préoccupantes ».

Certes, le risque qu’elles provoquent des maladies graves reste faible d’après les données en provenance de l’Afrique du Sud. Toutefois, elles ont tendance à circuler à grande vitesse et « pourront être dominants dans les mois à venir ».

Sans surprise, l’EMA a dévoilé que la diffusion de ces sous-variants d’Omicron en Europe pourrait accroître les hospitalisations et le nombre de décès liés au Covid-19. Autrement dit, elle présage une nouvelle vague de pandémie meurtrière en Europe.

Des sous-variants bientôt dominants

Le 30 mai, le sous-variant BA.5 représentait 87% des cas d’infection au Covid-19 au Portugal. Le nombre de personnes infectées pourrait encore augmenter. Aux Etats-Unis, les sous-variants Omicron BA.4 et BA.5 représentent 21 % des variants Covid d’après les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Tout cela indique qu’on fait face à de nouvelles mutations très contagieuses du SARS-CoV-2. Selon l’ECDC, les deux sous-variants BA.4 et BA.5 pourront devenir dominants en Europe. Voilà ce qui pourrait générer une hausse du nombre de cas d’infection. Malgré sa contagiosité, selon l’ECDC “Il n’y a actuellement aucune indication de changement de gravité pour BA.4 / BA.5 par rapport aux lignées Omicron précédentes».

A noter qu’en France, dans son dernier point épidémiologique, Santé Publique France indique que La détection de BA.4 et BA.5 est en augmentation : 1,1% pour BA.4 et 18% pour BA.5 au cours de Flash Semaine 21, contre 0,6% et 5% au cours de Flash Semaine 20″.

About Post Author

53 Shares:
7 commentaires
  1. Il faut bien écouler les milliards de doses… contre le virus d’origine. Enfin en théorie.
    Comme quoi, pour avoir commandé 8-19 doses par Eutopéen, ils savaient dès le début que ça ne protégeait, au mieux, que très temporairement. Ou ils avaient d’autres intentions…
    Pour cacher leurs crimes, ils ont maintenant inventé le “syndrome de la mort subite de l’adulte”. Comme quoi, dès lors que les médias proposent un narratif sur un fait anormal, tout est censé devenir “normal”.
    Sauf les analyses du sang de ces décédés prématurément:
    https://reseauinternational.net/vaccination-structures-que-lon-trouve-desormais-systematiquement-chez-les-adultes-qui-sont-morts-subitement/
    Ceci est la suite de nombreuses observations des thanatopracteurs depuis des mois.

  2. On nous a fait le même coup lors de l’apparition d’Omicron en début d’année et finalement cela a fait pshitt. Et depuis? Pas grand-chose. Bref on essaie de nous prendre pour des cons.

  3. oui, une 7è vague de c19 : bien sûr…..
    c’est surtout et avant tout une 7è vague de PROPAGANDE D’ETAT TRES FORTEMENT MENSONGERE pour maintenir le peuple dans la frayeur de la maladie, de la contagion, de la mort…… ainsi, MACRON et tous ses sinistres pourront ENCORE, et pendant longtemps encore, mater, soumettre, contrôler, maltraiter, dénigrer, humilier, verbaliser, cogner, éborgner, mutiler le petit peuple de gueux, les gens qui ne sont rien, tous ceux qui coûtent un pognon de dingue, et qui ne travaillent pas….. et EMMERDER JUSQU’AU BOUT LES NON VACCINES bref : la plèbe qu’il faut IMPERATIVEMENT DOMINER ET EXTERMINER à coup d’injections à répétitions meurtrières…… appelées VACCIN
    oui, la 7è vague meurtrière MACRON arrive en septembre et même avant, pendant les vacances d’été aussi certainement…..
    GRAND MERCI aux 58% de connards qui ont re-voté macron

  4. On continue la même politique de peur. Soyez sûrs qu’après les élections le gouvernement et les autorités sanitaires vont remettre ça. Bref il faut s’attendre à une nouvelle vague de propagande de peur afin d’inciter les gens à la vaccination covid. Il y aura toujours des inconscients qui se feront pièger et iront en courant au centre de vaccination le plus proche malgré tous les faits qui s’accumulent concernant la toxicité de ces “vaccins”. Je suppose que les vaccins contre la soi disant variole du singe sont du même acabit…..Alors que je soupçonne fort que ce soit des effets secondaires des vaccins covid…..

  5. Comment ils sont sûrs que c’est “çà” et pas autre chose

    Ils ont autopsié quel pourcentage de gens déclaré morts de la Covid et plus exactement d’un des Sars Cov2 non injectés ET non injectés ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer