La Chine autorise l’utilisation d’un médicament contre le VIH pour traiter le Covid

L’agence du médicament chinoise a donné son feu vert lundi à une autorisation d’utilisation conditionnelle de l'Azvudine, un médicament contre le VIH, dans le traitement du COVID-19. Ce médicament, l'Azvudine, mis au point par le fabricant chinois Genuine Biotech, est le premier antiviral oral contre cette maladie fabriquée en Chine.

Depuis 2020, pour endiguer le virus, la Chine a opté pour la stratégie du zéro-Covid. Mais avec la recrudescence des cas Omicron, les autorités imposent à nouveau des restrictions de plus en plus draconiennes. Elle inclut l’utilisation de vaccins.  Officiellement, 89,7 % de la population chinoise ont bénéficié d’une dose initiale, mais seulement 55 % ont reçu un rappel. La grande majorité des Chinois ont reçu deux doses de Sinovac ou de Sinopharm, ou le vaccin unidose de Convidecia de CanSino Biologics. Actuellement, Pékin fait la promo d’un traitement oral, l’Azvudine de la société biopharmaceutique Genuinne Biotech pour traiter les adultes atteints du Covid-19.

Un médicament contre le VIH pour traiter le COVID

Genuine Biotech, dont le siège est à Pingdingshan, a déposé une demande d’autorisation au début du mois. La décision d’autoriser l’utilisation de l’Azvudine pour traiter les patients du Covid-19 a été prise suite à l’étude des données d’un essai clinique de stade avancé réalisé dans la province du Henan.

La plupart des antiviraux ciblent deux protéines du SRAS-CoV-2 qui sont essentielles à la réplication, une polymérase et une protéase. L’Azvudine trompe la polymérase du virus en incorporant le médicament dans son ARN, ce qui empêche le virus de se répliquer.

Dans un communiqué, la société a déclaré que 40 % des personnes atteintes du COVID-19 qui ont reçu de l’Azvudine pendant une semaine dans le cadre d’un essai clinique de phase III ont présenté une “amélioration des symptômes cliniques”, contre 11 % des personnes ayant reçu un placebo.

Cependant, les données détaillées de l’essai, y compris la question de savoir si le traitement a réduit le risque d’hospitalisation ou de décès, n’ont pas été publiées.

Une nouvelle option de traitement oral disponible en Chine

L’Azvudine étant déjà approuvée en Chine comme traitement contre le VIH, l’Administration nationale des produits médicaux chinoise a indiqué dans un communiqué qu’il sera utilisé pour traiter les patients atteints du Covid-19 « de type normal ». Ce terme désigne les personnes qui présentent des signes de pneumonie, mais qui ne développent pas de la forme grave de la maladie.

Ainsi, l’Azvudine constitue une nouvelle option de traitement oral pour lutter contre le Covid-19 en Chine. Notons que le pays a déjà autorisé l’utilisation du médicament antiviral de Pfizer, le Paxlovid en février. Il est recommandé dans le traitement des patients atteints du Covid-19 de type léger à modéré qui présentent un risque de développer une forme grave de la maladie. Genuine Biotech devra soumettre davantage de données post-commercialisation pour que le médicament soit pleinement approuvé.

A noter, qu’un autre antiviral oral fabriqué en Chine, le VV116, serait en phase finale de développement, et une douzaine d’autres sont à différents stades de développement.

About Post Author

64 Shares:
1 commentaire
  1. C’est dingue de parler de ce pays de gros tarés qui tue des gens pour atteindre le 0 cas pour une maladie qui tue si peu que nos EHPAD sont pleines à craquer !

    C’est dingue de nous parler de liste des pseudos medoc alors que le covid se soigne ultra hyper bien chez des très à risque comme moi et tant autres cas vu de mes yeux …
    avec 250mgr d’artemesia annua ( plante entière ) matin midi et soir
    plus une empoule de zinc matin midi et soir
    plus vitamine D3 en gouttes journalières

    des diabetiques hyper tendus , des lourdes comorbidtiés, des personnes en detresses respiratoies toutes soignées par ce même protocole à la maison sans hospi !
    ON A L IMPRESSION DE VIVRE DANS LA 4EME DIMENSION TELLEMENT C’EST SIMPLE à SOIGNER mais occulté partout même; ici !

    JE NE COMPRENDS PAS L’INTERET DE CET ARTICLE PUISQUE JE ME FOUS TOTALEMENT DES RECHERCHES DE SOINS VU QU4ON LE SOIGNE HYPE BIEN DEJà

    Dernière forme croisée 8 fois depuis 3 semaines , mais comme je suis sans vax et surtout sans gestes barrières : aucun symptome car mes defenses immunitaires se sont develloppées, alors que je suis à risque et qu en 2020 j’avais eu 8 jours comme une grippe, mais si j’avais porté cette saloperie de masque je serais faible comme tout ceux que je croise qui desormais le develloppe alors qu’avant ne le devellopait jamais eux n’etant pas à risque : mais vax et / ou pratiquant cette debilité des gestes barrières qui evidemment affaiblissent !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer